Aller à la barre d’outils

À la rencontre d’Art’Pollon, le bureau des arts (BDA) de l’ICR

« L’idée du BDA, c’est avant tout celle d’être une association ouverte à tout le monde afin que chacun puisse y trouver ce qui lui convient. »

À la découverte d’une asso culturelle

Votre Canard Alumni vous propose aujourd’hui de partir à la découverte d’une nouvelle association de l’ICR : le Bureau des Arts. Officialisé et indépendant depuis l’année 2019, Art’Pollon s’est doté d’un véritable statut associatif afin de bénéficier d’une liberté totale vis-à-vis du BDE qui ne pouvait répondre seul au large panel d’activités culturelles réclamé par les étudiants.

Sont ainsi proposés les ateliers langue des signes, danse et théâtre à raison d’une séance par semaine. Les comédiens d’Art’Pollons se produiront d’ailleurs le 2 avril et interpréteront de L’Affaire Laferre, de Luc Boulanger.

Animer la vie culturelle de tout l’ICR

Outre ces projets hebdomadaires, le BDA met également en place de nombreux événements au fil de l’année afin d’égayer la vie des Icériens. Ces derniers ont pu ainsi admirer la beauté de L’automne à Kerlann au fil d’un concours photo mais ont également la possibilité de danser sur la piste lors des soirées rock réalisées en partenariat avec l’ECAM.

En outre, ils pourront impressionner anciens et actuels étudiants par leurs talents lors de la scène ouverte des 30 ans de l’Institut le 20 juin prochain ! En effet, ce projet vise un objectif commun avec le BDA: laisser s’exprimer la créativité.

Cela ne s’arrête pas là puisqu’un groupe de musiciens devrait bientôt voir le jour au même titre que de nouvelles soirées à thème. Ces activités sont rendues possibles par l’existence d’une équipe motivée, organisée et créative qui fait d’Art’Pollon une association ouverte à tous afin que chacun puisse y trouver ce qui lui convient.

Et de belles perspectives à construire

Désormais, le Bureau des Arts est à la recherche d’une nouvelle génération tout aussi motivée afin de reprendre le flambeau et faire perdurer le travail accompli jusqu’ici par ses membres. Chacun est ainsi invité à devenir membre temporaire du BDA afin de découvrir son fonctionnement interne.

Les futurs Art’Polloniens pourront ainsi bénéficier de l’expérience des anciens, de l’écoute d’une administration ouverte à la discussion et disponible et ce, dans le but de réaliser de nombreux projets qui ne demandent encore qu’à voir le jour !

Sur la base des propos recueillis auprès de Mathilde Guillemet et Marie-Astrid David.