Aller à la barre d’outils

L’aventure ICROIRE ou l’engagement humanitaire d’étudiants de l’Institut

« Pour changer le monde, il suffit juste d’ICROIRE »

Photo de profil de icroire

Confinement puis déconfinement oblige, l’interview à l’origine de l’article que vous parcourrez à présent s’est faite par visioconférence. Néanmoins, Thalie Guerin s’est parfaitement prêté au jeu afin de vous faire découvrir ICROIRE.

Les premiers pas d’ICROIRE

Issue à l’origine d’un projet marketing destiné aux étudiants des licences de Lettres, d’AES et d’Anglais, l’association est née de la volonté d’une ancienne étudiante de l’Institut d’interpeller quant à un problème méconnu, celui de la situation critique en République Démocratique du Congo. En effet, l’instabilité politique du pays alliée à la forte pauvreté de la population rend nécessaire l’apport d’un soutien humanitaire, cause pour laquelle se sont engagés les étudiants de l’association.

Face au défi proposé, le projet a rapidement vu le jour : les étudiants d’ICROIRE se donnent pour mission de récolter la somme de 7 400€ nécessaire à la construction d’un nouveau dortoir au sein d’un orphelinat de Sœur Angélique à Dungo destiné aux anciens enfants soldats. Dès lors la communication et les premiers projets se succèdent : rencontre afin de sensibiliser des élèves dans des écoles primaires, ventes de crêpes au sein de l’Institut : tout est bon afin de faire progresser l’aventure. En novembre 2019, l’investissement des étudiants est récompensé par une troisième place au concours de plaidoirie « pitch ton projet » organisé par le BDE du campus de Ker Lann en partenariat avec le Crédit agricole. Celle-ci est accompagnée d’une bourse de 400 € qui vient rejoindre les 5000 € déjà récoltés par l’association.  Cependant, comme le rappelle Thalie, vice-présidente de l’association, « il s’agit avant tout d’un projet sur le long terme qui vise à sensibiliser un maximum de personnes aux problèmes auxquels font face les habitants de RDC ».

De nouvelles ambitions tournées vers l’avenir

Mais ICROIRE ne compte pas s’arrêter en si bon chemin : ses membres visent désormais une parution dans le Ouest-France ainsi qu’un passage à la radio dans le but d’élargir son champ d’action. De même, un partenariat avec l’association humanitaire de l’ECAM devrait voir le jour l’année prochaine afin d’accélérer la levée de fonds. En effet, après la construction du nouveau dortoir, ICROIRE ambitionne de développer les infrastructures existantes en les équipant par exemple d’eau courante et d’électricité.

Vous aussi, vous pouvez y croire :

Dès lors, toute aide est la bienvenue afin de faire grandir l’orphelinat. Pour cela, vous pouvez relayez les différentes publications d’ICROIRE sur les réseaux sociaux :

Si vous souhaitez obtenir plus d’information ou contribuer au projet en faisant un don, l’association s’est récemment dotée d’un site internet : https://icroire.wixsite.com/35170

Sur la base des propos recueillis auprès de Thalie Guerin.