Aller à la barre d’outils

Le confinement vu par Caroline Robic

Suite de notre série d’articles sur les membres de l’association durant ce confinement pour se déconfiner l’esprit.Aujourd’hui nous poursuivons avec une angliciste, cheville ouvrière de l’organisation des 30 ans de l’ICR, Caroline Robic qui se met à répondre aux questions du Canard confiné