Aller à la barre d’outils

Taux de réussite au bac : + 35 000 étudiants dans le supérieur en 2020-2021

En-tête de l'article des Échos du 17 juillet "A la rentrée, les universités s'attendent à recevoir 35.000 étudiants supplémentaires"

Dans le contexte de crise sanitaire, le taux de réussite exceptionnel au baccalauréat 2020 devrait avoir un effet direct et d’ampleur : l’explosion du nombre d’inscription en 1e année d’études supérieures.

Ce phénomène est détaillé dans un article publié par Les Échos ce 17 juillet (“À la rentrée, les universités s’attendent à recevoir 35.000 étudiants supplémentaires”). La conférence des présidents d’université estime à 35 000 le nombre d’étudiants supplémentaires à l’université en 2020. Concrètement, c’est l’équivalent d’une nouvelle université de la taille de Nantes. Un effet collatéral de la crise de Covid-19 qui va secouer le paysage universitaire public.

Celui-ci doit se soumettre bientôt à une réforme de la licence pour assurer un suivi pédagogique plus soutenu envers les étudiants. Ce qui confirme l’essence de l’Institut Catholique de Rennes à savoir une fac à taille humaine, où chaque étudiant a sa place et peut progresser grâce à un suivi pédagogique personnalisé offert à toutes et tous.

Les étudiants sont très attachés cette prise en considération de leurs réussites, échecs & projets tout au long des trois années du premier cycle universitaire. Ce suivi permet de rechercher l’excellence universitaire & humaine, à la fois en chacun de nous et de nous tous ensemble. Ces dimensions-clefs du projet pédagogique de l’ICR sont essentielles dans la suite du parcours étudiant comme professionnel.


Une courte brève proposée avec Adrien Champroux.